L’origine des chants de Noël

By
Updated: décembre 6, 2010

Si l’on se fie à l’Évangile, les premiers cantiques de Noël auraient été interprétés par les anges. Toutefois, mis à part ces écrits, nul ne peut confirmer pareils dires, et encore faudrait-il pour cela avoir une preuve tangible. Ce que l’on sait avec certitude cependant, c’est que les chants de Noël remontent à une époque lointaine. D’ailleurs, les premiers dont on peut prouver l’existence, car il subsiste encore des traces, datent du XVIe siècle.

À cette époque, la musique était principalement écrite pour accompagner des poèmes, et pour la plupart d’entre eux, il s’agissait de chants liturgiques ou de cantiques latins. Dans le cas de certains cantiques de Noël, on ignore même qui en sont les auteurs, tant l’origine demeure ténébreuse.

Il y a fort longtemps, le peuple chantait pour célébrer la fête de Noël. Puis, avec le temps, les cantiques ont fait leur apparition dans les églises afin de proclamer la Bonne Nouvelle. Par la suite, ce fut au tour des châteaux, des chaumières, des riches et des pauvres de chanter, afin de chasser la peur qu’engendraient les nuits hivernales. Les cantiques se sont ensuite transformés pour devenir de vrais chants de Noël, autrefois rythmés par des rondes joyeuses qui évoquaient la Nativité.

Peu de gens le savent, mais les célèbres chants « Il est né le divin enfant » et « Les anges dans nos campagnes » remontent aussi loin qu’aux XVIIIe et XIXe siècles. Quant au fameux « O Tannenbaum », « Mon beau sapin » en français, il a été composé en 1824, par un professeur de Leipzig, du nom d’Anschütz. Toutefois, on prétend que ce chant aurait été plagié sur l’air d’une chanson allemande très populaire et datant du XVIe siècle.

Bref, peu importe qui en sont les auteurs, et quelle que soit leur origine, les chants de Noël on traversé toutes les frontières. En Espagne, ils portent le nom de Villancicos, alors qu’en Russie on chante des Koliadki aux portes des maisons. En Roumanie, on célèbre Noël en chantant des Kolinde, tandis qu’en Pologne et en Bulgarie, on y chante des Koleda, en Italie des Canti Natalizi, et en Allemagne des Weihnachtslieder.

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

One Comment

  1. plumelle

    7 décembre 2010 at 4 h 02 min

    J’aime bien tes sujets d’articles Missie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *