Noël 2010 : Croissance des ventes en France

By
Updated: novembre 19, 2010

Economie autour de la fête de Noël

Chaque année, à l’occasion des fêtes de Noël, il se dépense toute une fortune en France. Et malgré la crise financière qui a frappé, Noël 2010 ne fera pas exception à la règle. D’ailleurs, comparativement à l’année précédente, les ventes totales devraient connaître un taux de croissance estimé à 1%. Une étude réalisée par le Centre for Retail Research a permis d’obtenir une estimation des ventes prévisionnelles dans le commerce au détail. Les données portent sur les 6 six semaines les plus achalandées de la période de Noël, et proviennent d’une étude qui a été menée auprès d’une cinquantaine de grandes enseignes d’Europe.

Les informations recueillies lors de cette étude ont permis de chiffrer les ventes totales de Noël 2010 à 62,5 milliards d’euros. De ce nombre, 6,3 milliards d’euros seront dépensés sur Internet, représentant une augmentation des ventes en ligne de 62,9 % comparativement à 2008, et de 30,7 % en regard des ventes de 2009.

Fond d'écran de Noël
Cadeaux (fond d’écran téléchargeable)

512€ par foyer

On prévoit que les Français devraient en moyenne dépenser 512 € par foyer, et 20% de leurs achats seront effectués sur Internet. De ce budget global, 285 € seront consacrés aux cadeaux, 157 € à l’alimentation et aux boissons, 21 € aux décorations, et 49 € seront alloués aux déplacements.

Les résultats obtenus lors de cette même enquête ont également démontré que les Français attachent de plus en plus d’importance à leur budget. Cette année, pour respecter celui qu’ils se sont fixés, ils devront faire certains choix dans leurs dépenses, et limiter leurs achats à l’essentiel.

Répartition du budget cadeaux

L’étude précise également que, du budget alloué aux cadeaux, 34 % sera consacré aux vêtements et aux chaussures, 24 % aux gadgets électroniques, 22 % seulement aux jouets, et 15 % aux cosmétiques. On anticipe aussi une importante croissance des ventes en ligne, tandis que les ventes au détail devraient quant à elles décliner. Ce phénomène s’explique par le fait que les rabais et soldes offerts dans l’e-commerce sont beaucoup plus intéressants que ceux des magasins.

Qui plus est, les consommateurs choisissant de faire leurs achats bénéficient d’un autre avantage, celui d’éviter la cohue et l’achalandage des grands magasins.

lien:

Finance pour Noël en Suisse

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *