S’il est un pays où Noël a toujours constitué, d’abord, une fête religieuse, c’est bien en Irlande! Depuis les 15 dernières années cependant, la célébration de la Fête est peu à peu devenue plus profane, mais elle demeure encore un grand événement.

En famille

Le 25 décembre, les membres de la famille se rassemblent dans la « maison familiale » pour célébrer tous ensemble le jour de Noël et la Saint Stephens’ Day, le lendemain.

Pour le souper, la table déborde de victuailles et on lève son verre plus souvent qu’à son tour. Les petits et les grands échangent leurs cadeaux le jour même de Noël.

Les principales traditions

Dans les faits, Noël commence avec la période de l’Avent, soit 12 jours avant le 25 décembre. Le sapin et la maison sont décorés pendant cette période. Une fois l’Avent terminé, les adultes se hâtent pour célébrer le Noël qui vient en festoyant dans les pubs locaux. Des musiciens envahissent les lieux pour y interpréter des cantiques de Noël et des ballades traditionnelles du pays.

Si la messe de minuit est encore très fréquentée, beaucoup d’Irlandais n’entreront à l’église que pour cette occasion dans l’année. La tradition veut qu’un petit verre de whisky soit laissé au Père Noël, ainsi que quelques carottes pour ses rennes, avant de partir pour l’église. Celle-ci est toujours magnifiquement décorée, avec sa crèche et ses santons.

Le Réveillon

Chez les Irlandais, la dinde rôtie et le jambon, garnis de pommes de terre en purée et de choux de Bruxelles, constituent des mets traditionnels à servir à Noël. Plusieurs desserts termineront ce repas copieux, en particulier le fameux pudding à la prune (plum-pudding) nappé de crème au brandy. Un délice!

Christmas - Noël