D’où vient la tradition d’offrir des cadeaux aux enfants à Noël?

By
Updated: novembre 3, 2011

Fond d'écran de Noël

La tradition d’offrir des présents pour Noël ou le Nouvel An tire son origine du monde chrétien, au 18e siècle. Si le contexte de cet échange s’avérait religieux, au départ, il est devenu beaucoup plus festif avec le temps. La façon de les recevoir diffère cependant d’un pays à un autre.


En France : les enfants déposent un soulier (ou deux) au pied du sapin, la veille de Noël. Si autrefois le cadeau était généralement alimentaire (fruits ou bonbons), ils sont désormais achetés par les parents dans les nombreux magasins et boutiques. Dès le lendemain, les enfants se précipitent pour découvrir les cadeaux que Père Noël a apportés.

Aux États-Unis : la tradition du Père Noël prévaut dans ce pays mais elle insiste davantage sur la notion de récompense. En effet, il faut avoir été sage au cours de l’année pour mériter ses cadeaux. Ceux-ci sont remis par les parents au grand dévoilement qui a lieu la veille ou le jour même de Noël.

En Grande-Bretagne : Les enfants suspendent des chaussettes factices très larges, la veille de Noël, que Santa Claus se chargera de garnir durant la nuit. Le déroulement a lieu le lendemain matin.

En Espagne : les présents sont échangés le 6 janvier, fête de l’Épiphanie, en souvenir des rois mages qui apportèrent des cadeaux à l’Enfant-Jésus.

En Italie : les cadeaux sont offerts aux enfants par Sainte-Lucie, le 13 décembre. Dans la ville de Trieste cependant, c’est Saint-Nicolas qui occupe cette fonction le 6 décembre. Le 6 janvier, des bonbons sont offerts par la fée Béfana aux enfants sages et du charbon est remis à ceux qui se sont montrés turbulents. En revanche, le jour de Noël, le Père Noël (Babbo Natale) passe dans les maisons pour offre les « cadeaux riches ».

En Allemagne :

Les enfants sont convaincus que Saint Nicolas est celui qui remplit les bottes ou les chaussettes qu’ils ont placés devant la maison, le 6 décembre. Le lendemain, ils y trouveront des sucreries, des fruits et des noix. La légende veut que Saint-Nicolas se fasse accompagner du Père Fouettard chargé de punir les enfants qui n’ont pas été sages. Les cadeaux spéciaux seront placés au pied du sapin et déballés seulement le soir du 24 décembre ou le lendemain.

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

2 Comments

  1. danielle demord

    19 novembre 2011 at 6 h 23 min

    j’aime les cadeaux de noel

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *