S’il est un congé férié célébré un peu partout autour du monde, il s’agit bien de Noël. Quelle est son origine? Voyons un peu ce que nous raconte l’Histoire à ce sujet.

Vers l’an 336, au moment du solstice d’hiver, on célébrait la fête du dieu Soleil, à Rome, le 25 décembre. Les chrétiens de la ville considérant cette fête trop païenne prirent la décision de fêter ce jour à leur manière : on dressa une liste des chrétiens martyrs avec la date de leur mort, que l’on considérait comme leur « naissance » céleste, afin de les honorer.  En tête de cette liste, on inscrivit le nom de Jésus-Christ. Vers la fin du IVe siècle, cette fête était célébrée dans la majorité des églises chrétiennes mais ce n’était pas encore une occasion de réjouissance mais plutôt un rappel spirituel de la naissance de Jésus.

Origines du mot « Noël »

Saviez-vous que le mot « Noël » ne figure dans aucun des évangiles de la Bible? En fait, il n’est apparu dans notre langue qu’en 1175. Le terme vient de l’expression latine « dies natalis » qui signifie jour de la naissance et il servait à désigner le jour où les chrétiens célèbrent la naissance du Christ. Au fil des années, « Natalis » s’est transformé en «Nael », plus précisément autour de 1120. Il est intéressant de savoir qu’à Bethléem, ville de Palestine où naquit Jésus, Noël se fête à trois dates : le 24 décembre chez les fidèles de la religion protestante ou catholique; le 5 janvier chez les Grecs orthodoxes, les Coptes et les adeptes de la religion syrienne; le 6 janvier est le Noël arménien.

Christmas - Noël

Tags

 
 

1 Comment

  1. Rodelin César dit :

    selon presque les recherches que je fais, la fête de Noël est païenne elle ne devrait s'atribuer a la naissance de JESUS-CHRIST le Sauveur du monde. c'est ma position!!!

Leave a Comment