Vidéo et historique de la chanson de Noël « Sainte nuit »

By
Updated: décembre 4, 2012

Sainte nuit, célèbre chant de Noël, a été interprétée pour la première fois le 24 décembre 1818 dans l’église Saint-Nicolas d’Oberndorf en Autriche. Joseph Mohr, prêtre de la paroisse, aurait écrit les paroles de la chanson deux ans plus tôt, lui donnant alors la forme d’un poème.

Bien qu’on ne puisse que spéculer sur les raisons pour lesquelles le poème aurait été transformé en un cantique de Noël, la légende veut que l’orgue de l’église aurait été dans un état si pitoyable, que nul n’aurait pu en jouer. C’est alors que Joseph Mohr aurait confié à Franz Xaver Gruber, organiste remplaçant, la tâche d’écrire une mélodie convenant pour deux voix solos, avec chœur et accompagnement pour guitare.

Aussi connu sous le nom de Douce nuit, ou Stille Nacht en allemand, ce cantique a surtout été chanté à ses débuts dans l’entourage des deux hommes. Il s’est ensuite propagé au Tyrol en 1819, puis à Leipzig en 1832, avant d’être transporté à New York sous le titre de Silent Night, Holy Night. Ce n’est qu’en 1866 qu’il a été repris à Salzbourg, paroisse voisine d’Oberndorf.

Sainte Nuit a fini par traverser tous les continents, et aujourd’hui, certains estiment que les traductions, en diverses langues et dialectes, seraient au nombre de trois cents. Toutefois, les avis divergent à ce sujet, puisque d’autres évaluent ce nombre à une centaine.

Vidéo clip (Youtube) de la chanson « sainte nuit »

Parole et musique avec un diaporama d’images de Noël

Sainte nuit interprétation de Marie-Élaine Thibert en Décembre 2008:

Gerard Barbeau – jeune chanteur du Québec

Chorale d’enfant (Petits chanteurs à la croix)

Clip avec les paroles

Claude Valade

Paroles de la chanson de Noël (différentes version)

Douce nuit, sainte nuit !
Dans les cieux ! L’astre luit.
Le mystère annoncé s’accomplit
Cet enfant sur la paille endormi,
C’est l’amour infini ! {x2}

Saint enfant, doux agneau !
Qu’il est grand ! Qu’il est beau !
Entendez résonner les pipeaux
Des bergers conduisant leurs troupeaux
Vers son humble berceau ! {x2}

C’est vers nous qu’il accourt,
En un don sans retour !
De ce monde ignorant de l’amour,
Où commence aujourd’hui son séjour,
Qu’il soit Roi pour toujours ! {x2}

Quel accueil pour un Roi !
Point d’abri, point de toit !
Dans sa crèche il grelotte de froid
O pécheur, sans attendre la croix,
Jésus souffre pour toi ! {x2}

Paix à tous ! Gloire au ciel !
Gloire au sein maternel,
Qui pour nous, en ce jour de Noël,
Enfanta le Sauveur éternel,
Qu’attendait Israël ! {x2}

Autre version

Douce nuit Sainte nuit
Tout est calme et sans bruit
Dans une pauvre étable
Dors l’enfant adorable
D’un Céleste repos
D’un Céleste repos !
-2-
Douce nuit, Sainte nuit
Les berges ont suivi
De l’étoile la douce clarté
Mille voix dans la nuit ont chanté
Un Sauveur nous est né
Un Sauveur nous est né !
-3-
Douce nuit, Sainte nuit
Doux Jésus tu souris
Et ta bouche adorable
D’un sourire ineffable
Nous entre ouvre le ciel.

Version allemande

Stille Nacht

Stille Nacht ! Heilige Nacht !
Alles schläfteinsam wacht
Nun das Traute hoch-heilige Paar
Holder Knabeim lockigen Haar,
Schlaf’im himmlischer Ruh’,
Schlaf’im himmlischer Ruh’ !

Stille Nacht ! Heilige Nacht !
Hirten erst kund gemacht,
Durch der Engel halleluia,
Tönt es laut von fern und nah’ :
Christ der Retter, is da !

Stille Nacht ! Heilige Nacht !
Gottes Sohn, o wie lacht,
Lieb’ aus deinem göttlichen Mund
Da uns schlägt die rettende Stund’ :
Christ is deiner Geburt.

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *