Conte : La barbe du père Noël

By
Updated: octobre 12, 2014

-Eh Père Noël ! s’écria le chef des lutins en frappant doucement à la fenêtre de la chambre du vieux bonhomme. « Réveillez-vous, nous sommes le 21 décembre, il faut commencer les préparatifs de Noël si on veut arriver à temps pour le 24!

-Déjà? Répondit le Père Noël, tout endormi.

-Mais oui! Levez-vous si vous voulez être prêt pour la grande tournée. Il reste à ouvrir encore beaucoup de lettres d’enfants, à emballer plein de cadeaux puis à charger votre traineau, cirer vos bottes, préparez les rennes et…
– Oh là là ! Que de choses à faire, j’arrive, j’arrive.
– Courage, Père Noël, venez, je vous ai préparé un chocolat bien chaud.
Le Père Noël avala rapidement son chocolat, puis il ouvrit la grande armoire où il rangeait son attirail des Fêtes. Son manteau rouge était tout chiffonné et ses bottes noires, empoussiérées. S’adressant à un des lutins, il lui demanda de s’occuper de donner à ses vêtements un peu de tenue.

Durant des jours et des jours, les lutins et le Père Noël s’activèrent dans son atelier (situé si haut dans les montagnes qu’on aurait dit qu’il se trouvait dans les nuages). Ainsi, le 24 décembre, les cadeaux étaient prêts et il ne restait plus qu’à sortir les vêtements du Père Noël. Celui-ci mit manteau et bottes, tout était parfait.

Soudain, l’un des lutins s’approcha et lui chuchota dans l’oreille : « Père Noël, tout est parfait sauf qu’il me semble que votre barbe est bien trop longue.

-Tu crois ? lui répondit le Père Noël en vérifiant son apparence dans son miroir.

-Oui, insista le lutin. Si longue, que je me demande si vous ne risquez pas de vous accrocher dans les cheminées! Je pense qu’il y a des mois que vous ne l’avez taillée, vous savez.

Quelques minutes plus tard, le lutin revint avec un grand ciseau et demanda au Père Noël de s’asseoir pour qu’il puisse tailler délicatement sa barbe. Ils s’installèrent dehors tant des millions de petits poils blancs comme neige s’envolaient dans l’air devant les lutins amusés par ce spectacle.

À cet instant, un petit garçon ouvrait les rideaux de sa chambre quand il aperçut une kyrielle de particules blanches voltiger dans l’air pour se poser ensuite sur la campagne. Émerveillé, il se hâta de réveiller son frère et sa petite sœur en leur disant :

« Venez voir, on dirait qu’il neige. On est sans doute en train de tailler la barbe du Père Noël là-haut. Ce qui veut dire qu’il arrive aujourd’hui avec ses cadeaux. Hourra! »

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *