Noël autour du monde: en Islande

By
Updated: novembre 25, 2014

Plusieurs considèrent un peu étrange la tradition islandaise pour fêter Noël. C’est que, voyez-vous, les enfants n’attendent pas la visite d’un Père Noël mais bien de 13!!

Et ce n’est pas tout. Plutôt que d’apporter tous ensemble les cadeaux d’une seule fois, ces Pères Noël descendent des montagnes un par un, dans les 13 jours précédant Noël, pour venir déposer un présent dans la chaussure des enfants sages. Les petits qui se sont mal conduits la veille trouveront ce jour-là une pomme de terre comme cadeau.

Ces Pères Noël possèdent tous un vilain défaut. Voici ce qui les caractérise :

Stekkjarstaur  C’est celui qui essaie de téter le lait des brebis en cachette.

Giljagaur, quant à lui, tente de voler le lait fraîchement tiré des vaches.

Stufur, le plus petit, aime bien gratter tout ce qui reste dans les casseroles.

Thvörusleikir est appelé « le lécheur de cuillère en bois »

Pottasleikir, quant à lui, préfère lécher les casseroles.

Askasleikir,  « le lécheur de bols », attend les petits fonds que laissent les enfants.

Huroaskellir, appelé « le claqueur de portes » adore faire du bruit et empêcher les gens de dormir.

Skyrgámur, un autre gourmand, s’empiffre de yaourt et en cherche partout.

Bjúgnakrækir, appelé « le voleur de saucisses » est très rapide et vole toutes les saucisses qu’il peut trouver.

Gluggagægir, fouineur et curieux, passe son temps à regarder par les fenêtres et à voler les jouets qui lui plaisent.

Gáttaþefur, lui, renifle l’odeur des gâteaux sous les portes et vole tous ceux qui sentent bon.

Ketkrókur, surnommé « le crocheteur de viandes », se promène avec un crochet pour voler les morceaux de viande suspendus dans les échoppes et les maisons.

Le dernier, Kertasníkir, est appelé « le souffleur de bougies ». Il s’amuse à éteindre les bougies au fur et à mesure qu’on les allume.


On peut expliquer leurs bizarres comportements du fait que leur mère est une ogresse et que leur père, un véritable paresseux, nommé Leppaluoi ne croit pas à l’éducation.

Au moins, pour le repas de Noël, les Islandais imitent la plupart des pays en recevant famille et amis autour d’une table bien garnie et s’échangent des cadeaux entre eux.

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *