Noel autour du monde : en Roumanie

By
Updated: décembre 15, 2011

Chez les Roumains, la fête de Noël a gardé sa signification folklorique et religieuse. Les cantiques de Noël (les « colindatori ») sont d’ailleurs toujours d’inspiration spirituelle pour annoncer la venue de l’Enfant-Jésus.

Coutumes et traditions

Dans chaque foyer, on décore l’arbre de Noël avec des marrons, des noix variées, des pommes, des bonbons et des chocolats recouverts de papier métallisé coloré. Ce sapin gourmand sera conservé jusqu’au début de janvier, à la Saint-Jean.

La veille de Noël, les enfants visitent les maisons de leur quartier pour chanter de porte à porte. Selon la tradition, ils recevront des beignets, des bretzels, des fruits ou de l’argent. Le soir, ils accompagnent la famille pour assister à la messe de la Nativité.

Au retour, les plus jeunes vont se coucher en attendant que passe le Père Noël. Les plus grands participent à la veillée avec la famille et les amis; ils ont parfois la chance de croiser le Père Noël, qui leur demande alors de chanter un cantique ou de réciter un petit poème avant qu’il leur remette leurs cadeaux.

Le repas de Noël

En Roumanie, vous devez être doté d’un solide appétit pour aborder la table de Noël. Saucisses, grillades, charcuteries de toutes sortes, salade de bœuf, sans oublier le « sarmale » (plat traditionnel de choucroute à la viande de porc accompagnée de polenta), la « ciroba de perisoare » (une soupe au son fermenté avec viande hachée), font partie des nombreux plats traditionnels servis aux invités. Le dessert de Noël s’appelle un « cozonac » : il s’agit d’une grosse brioche remplie de fruits secs et de chocolat. Pour faire passer ces victuailles, les vins rouges et une eau-de-vie typique nommée la « palinca » ou la « tuica » terminent le Réveillon sur un ton joyeux.

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *