Série Noël autour du monde : en Ukraine

By
Updated: octobre 21, 2014

On peut dire que Noël est une « fête retrouvée » pour l’Ukraine, du moins dans les parties orientale et centrale du pays). En effet, à l’époque soviétique, elle ne figurait plus parmi les fêtes officielles du pays. Il y a neuf ans, la coutume de célébrer Noël est redevenue officielle. Fête religieuse par excellence pour l’église orthodoxe, elle tend à devenir de plus en plus familiale.

Un Noël en janvier

Si on célèbre le 19 décembre le jour de la St-Nicolas en remettant des cadeaux aux enfants, c’est le 7 janvier (calendrier grégorien) qui correspond davantage à l’idée générale d’une célébration de Noël. La famille se réunit alors dans la pièce où ont été placés un grand sapin et des bougies brillant de mille feux. Les enfants reçoivent alors d’autres cadeaux, des bonbons et de l’argent de poche. Pour le repas de Noël, une première table de douze plats végétariens est préparée; ce n’est qu’à l’arrivée de la première étoile dans le ciel (référence à l’étoile des Rois mages) que l’on peut se gaver de viandes, de pâtés, de desserts et de friandises.


Une tradition se perpétue
: celle de la gerbe de blé (le didukh) apportée par l’homme de la maison, pour souligner l’importance de la récolte de cette céréale en Ukraine. Dans les villes, on place quelques gerbes de blé dans un vase comme centre de table.


Le baptême d’eau

La période des festivités se termine le 19 janvier par le « baptême d’eau ». Les prêtres (orthodoxes) percent sur la glace d’un cours d’eau un trou en forme de croix, assez grand pour que les plus courageux tentent de s’y baigner. Il faut préciser ici que cette période est la plus froide de l’année en Ukraine.

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *