Conte: L’étrange visiteur de Monsieur Pierre

By
Updated: décembre 1, 2011

Sa journée de cours terminée, Monsieur Pierre, l’instituteur s’apprêtait à fermer les lumières de sa classe quand il entendit frapper doucement à sa porte. Qui est-là? demanda-t-il. Silence…

Il se rendit donc vérifier si quelque enfant espiègle ne se cachait pas dans le corridor pour lui jouer un tour, cela arrivait si souvent! À sa grande surprise, il se trouva face à un sympathique bonhomme déguisé en Père Noël.

-Qui êtes-vous donc? S’enquit l’instituteur.

-Mais voyons, vous me connaissez, je suis le Père Noël!

-Écoutez mon ami, votre costume est magnifique mais si c’est une plaisanterie, je ne suis pas d’humeur, répondit Monsieur Pierre.

-Cher Pierre, pourquoi refuser de croire en moi encore maintenant? Je vous connais depuis l’enfance, et pourtant vous niez depuis toujours mon existence. Plus tard, vous avez refusé la magie de Noël, jamais vous n’avez eu le plaisir de décorer un sapin, et pire encore, quand vous êtes devenu instituteur, vous avez refusé cette joie à vos élèves. Voilà pourquoi je me suis déplacé pour venir vous parler, en personne, conclut le Père Noël.

Malgré ses doutes, l’instituteur avait pourtant l’impression qu’il se trouvait bien devant le VRAI Père Noël. Submergé par l’émotion, il s’assit et d’une voix très douce, un peu triste, il expliqua :

-Vous savez, mes parents étaient pauvres et élever leurs cinq enfants fut pour eux très difficile. Ils nous répétaient chaque année que Noël étant pour les familles riches, nous n’avions rien à espérer ce jour-là. Jamais nous n’avons eu le droit de vous envoyer un mot pour avoir un cadeau. À la maison, je n’ai jamais vu aucune décoration ni assisté à un réveillon. Au fil du temps, mes frères et sœurs et moi avons fini par nous convaincre que vous n’existiez tout simplement pas.

Le Père Noël écouta les propos de Monsieur Pierre avec beaucoup d’attention. Penchant un peu la tête, il lui demanda :
-Si vous aviez pu m’envoyer une lettre, quel cadeau m’auriez-vous demandé?
Les yeux brillants, l’instituteur, lui répondit sans hésitation :
-Un train électrique, c’est certain! J’en rêve depuis toujours.

Le Père Noël sortit alors un grand paquet de sa hotte et le posa sur le bureau de Monsieur Pierre. Quand je serai parti, vous l’ouvrirez, lui dit-il, en lui faisant un clin d’œil. Joyeux Noël!

Comme il était venu, le Père Noël quitta la pièce et referma la porte.

Monsieur Pierre, intrigué, se dirigea vers son bureau pour ouvrir le grand paquet qu’avait laissé le Père Noël à son intention. Quelle ne fut pas sa surprise d’y découvrir une boîte dans lequel se trouvaient toutes les pièces pour assembler un superbe train électrique rouge et noir avec tout son environnement. Il n’en croyait pas ses yeux!

Le lendemain, pour la dernière journée d’école avant le grand congé des Festivités, les enfants eurent la surprise de trouver un joli sapin décoré, brillant de mille feux, juste à côté du bureau du professeur et, sur leur pupitre, un petit cadeau les attendait avec une jolie carte signée « Joyeux Noël, de Monsieur Pierre ».

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *