Tradition : Origine de la Pinata au Mexique

By
Updated: novembre 23, 2014

Toute l’année, les enfants attendent le temps des festivités autour de Noël (entre le 16 et le 24 décembre) pour participer à l’ouverture de la Pinata. D’où vient cette tradition?

Tout d’abord, la Pinata est un objet constitué de carton mâché recouvert de papiers colorés et farci de bonbons et de fruits tropicaux. À l’origine, il représentait une étoile multicolore de sept à neuf branches mais, au fil du temps, il a pris des formes aussi variées que l’âne, le cheval, la fleur géante, l’ourson et autres.

L’origine

Certains se disent convaincus que la Pinata vient d’un rite mexicain introduit par les évangélistes espagnols au 16e siècle, alors que d’autres soutiennent que cette tradition serait née des célébrations aztèques qui coïncidaient avec le Noël chrétien. D’aucuns avancent que la Pinata serait d’abord née en Italie ou en Chine. Il semblerait, en effet, que les Chinois confectionnaient des formes d’animaux recouvertes de couleurs.

Les matériaux

Autrefois, on fabriquait la Pinata en terre cuite sur laquelle étaient encollés des morceaux de papier ou de tissu soyeux. Plus tard, on la réalisa dans une pâte de papier journal mélangée à de l’eau et de la farine. On en trouve encore au Mexique et dans d’autres coins d’Amérique du Sud mais la tradition se perd. Les Pinatas plus récentes sont devenues tout simplement des ballons recouverts de papier crépon.

Le déroulement

Les enfants petits et grands raffolent de ce rituel qui se déroule dans la joie. La Pinata doit être suspendue à un lien, entre deux arbres, sous une voute ou un haut plafond. Les enfants portent tous un bandeau sur les yeux et tiennent un bâton. En tournant, ils doivent faire en sorte de frapper la Pinata de façon à ce qu’elle se brise et laisse échapper son fameux trésor qu’ils devront partager.

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *