Traditions : Origine des santons de la crèche

By
Updated: octobre 29, 2014

Les santons qui décorent les crèches européennes auraient vu le jour en Provence, au début du 16e siècle. En effet, comme à l’église on présentait une crèche « vivante » pour rappeler la Nativité, ces petits personnages qu’on appelait « les santoun » (petits saints) ont été créés pour garnir la crèche de Noël dans les familles provençales.

En 1803, à Marseille (France), une première Foire aux santons fut organisée; la tradition s’est perpétuée, puisqu’encore aujourd’hui, elle se déroule de la fin novembre au début de chaque année sur le Vieux Port. Au fil du temps, les santons peints se sont vus recouverts de vêtements traditionnels, à leur taille, chacun indiquant les caractéristiques de son métier.

Les matériaux

Si les premiers santons furent confectionnés avec de la mie de pain, c’est peu à peu l’argile rouge de Provence qui en devint la matière première. Les vêtements sont généralement taillés dans les étoffes typiques de la région. Avec les années, fut ajouté le village, à disposer tout autour de la crèche, constitué d’habitations miniatures en terre cuite de toutes sortes et de couleurs diverses.

Les principaux personnages

Outre l’Enfant-Jésus, Marie et Saint-Joseph, les bergers et les Rois Mages, on compte une large famille de santons représentant des animaux ainsi que des artisans et autres personnes du peuple. Par exemple, le curé, le tambourinaire, le pêcheur, la poissonnière, le porteur d’eau, la fermière, le jardinier, le meunier. Mais aussi l’aveugle et son fils, le Bartoumieu à l’allure négligée, la bohémienne et son bébé, l’idiot du village appelé « le ravi », et Marius (inspiré du personnage attachant, d’Alphonse Daudet, nommé Tartarin).

Finalement, il y a aussi l’ange, le messager officiel de la naissance de l’Enfant-Jésus. Le plus célèbre en Provence se nomme Boufareu (celui qui souffle); il joue de la trompette pour guider les gens vers l’étable. Sa place se trouve juste au-dessus de la crèche.

Note :

Il existe une centaine d’ateliers de fabrication de santons en France.

Un musée du Santon a été ouvert en 1987 à Fontaine-de-Vaucluse. On peut y admirer 2’000 pièces.

Christmas - Noël

Commentaires (Facebook):

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *